L’UNIVERS DE 71 bis

Après une histoire d’amour c’est une histoire d’amitié aujourd’hui sur le site! Deux copines Perrine et Elise qui ont travaillé chez Kenzo ont sauté le pas ensemble en 2015 en créant un vestiaire de nuit tout en souhaitant bousculer les codes du vêtement jour/nuit.

Elles sont vitaminées, talentueuses ingénieuses et surtout passionnées par leur aventure entrepreneuriale.

Vous allez voir que malgré la distance qui les sépare, c’est un vrai binôme qui avance main dans la main. Elles ont eu la gentillesse de répondre à mes questions et de nous dévoiler les coulisses de 71bis.

-Racontez -nous qui vous êtes, quel a été votre parcours avant ?

Chez 71bis, c’est un travail à 4 mains entre Elise Notari et moi-même, Perrine Dufourcq. Nous nous sommes rencontrées chez KENZO. A l’époque nos casquettes étaient Visuel merchandiser et Identité Visuelle. Nous sommes des créatives 😉 toutes les deux.

Elise : j’ai fait une école d’Art et ensuite une formation de modéliste

Perrine : un parcours partagé entre un peu de psycho et une école d’art pour ma part

Avez-vous toujours travaillé dans ce domaine ?

Nos premiers amours étaient la conception de scénographie, décors vitrines. Donc, la création dans la mode en tant que telle, pas exactement.

Elise : J’ai toujours eu une aiguille et du fil dans mon sac, donc la mode a toujours fait partie de ma vie. Avec un passage Chez Chanel et Ralph Lauren.

Perrine : j’ai goûté au cinéma en tant qu’accessoiriste de plateau de cinéma et j’ai bifurqué dans la mode chez Kenzo.

-Pourquoi ce changement alors ?

La nuit quand on installait nos décors de vitrines (oui dans le luxe, on opère de nuit) nous rêvions à des idées de boîtes ensemble, les idées ne manquaient pas. L’envie de créer ensemble quelque chose, de raconter une histoire nous « titillait ». Nous avons toutes les deux quittés Kenzo après notre 1er enfant.

C’était le bon timing pour se lancer.

-Comment est née cette envie de créer ?

Honnêtement quand on regarde en arrière. Je ne sais pas si nous avions réalisé ce que ça représente de créer une marque. En fait, je crois ‘il faut une certaine dose de folie et de passion. C’est pour ça, que nous nous présentons souvent comme les 2 hurluberlues de la chemise de nuit !

Cette envie de créer est née tout simplement parce que nous avions envie de fabriquer du beau. Envie de rendre vos NUITS aussi belles que vos JOURS et vice-versa en créant des tenues raffinées.

Envie de  s’amuser ensemble et d’entrainer les gens dans notre danse.

Nous avions remarqué qu’il manquait une offre entre le pyjama confortable mais peu élégant, et la nuisette sexy mais avec laquelle on ose difficilement se présenter au ptit’ dej’. Nous avions donc une histoire à raconter, l’envie de bousculer les codes du vêtement jour/nuit.

Notre vestiaire de nuit emprunte les codes du vestiaire de jour, et vice-versa.

-Par quel produit avez-vous commencé?

Nous avons commencé par la nuisette {Petit lever}, la blouse {Petit Lever} puis le Kimono {Saut du Lit} quand nous avons ouvert notre Eshop.

Nous souhaitions répondre à une problématique, que portent les personnes qui dorment nues (car il y en a pas mal) au saut du lit ?

Nous avons donc créé le Kimono pour le « Club des tout nus ». Pour celles qui dorment en tenue d’Eve, mais qui seront sauvées par notre kimono, si un gentil factueur ou voisine sonnent à la porte! Résultat ce kimono c’est la pièce forte chez nous que l’on porte chez soi mais aussi au bord de la piscine, il est pour toutes les morphologies et génération. C’est le paréo revu et corrigé.

Aujourd’hui, 71 bis propose des {GOURMETTES}, des {FRAISES} cols  et poignets amovibles, si vous aimez les frou-frous, foncez !

Des bloomers pour tous les postérieurs ! A porter de Jour comme de Nuit !

– Comment avez-vous réussi à vous faire connaître ?

Grâce à notre dossier de presse ! Nous sommes des amoureuses du papier, nous avons envoyé notre dossier de presse qui est un carnet afin de raconter notre histoire, à la presse, aux blogueuses. Puis des personnes aux grands cœurs comme Carole Tolila qui a porté nos créations sur le plateau des Maternelles, Valérie Tribes sur Instagram (il y en aurait d’autres à citer!), ont été parmi nos premières ambassadrices. Nous avons eu des articles dans la presse, nous avons été gâté car nous avons fait de belles rencontres.

Une anecdote rigolote, Elise a rencontré Géraldine Nakache chez COS, pour tout vous dire. Elise était enceinte à l’époque et la charmante Géraldine l’a complimenté sur sa tenue 😉 Elise a l’art de mixer des pièces. Bref, grâce ce genre de rencontres insolites, 71bis petit à petit se fait connaître. Et aujourd’hui, nos ambassadrices sur Instagram sont aussi une façon de nous faire connaître et surtout c’est amusant de les voir faire des looks avec nos pièces. C’est un magique de voir nos vêtements portées et associés à chaque fois différemment.

-À quel moment avez-vous décidé d’ouvrir le eshop?

Dès le départ, nous savions que vendre sur Internet était la meilleure solution. Elise étant à cognac et moi à Londres, difficile de gérer une boutique ou des pop-up à répétitions. C’était la solution simple et efficace.

-Comment nourrissez- vous votre inspiration ?

Ahaha, très bonne question.

Elise : Malheureusement ou heureusement tout peut être source d’inspiration, donc les nuits peuvent être courtes 😉 La rue, mes origines du Mali, un plissé, un détail… Mon cerveau est en ébullition permanente.

Perrine : Je lis pas mal, les musées sont source d’inspiration, mais je ne prends malheureusement pas assez de temps pour ça régulièrement. Non, vraiment surtout les bouquins et les photos. C’est en farfouillant dans les livres que nous sommes remontées à l’origine de histoire du pyjama par exemple qui est un vêtement que l’on portait sur la plage et non dans son lit. C’est très 71bis !

Notre inspiration commune, les brocantes, friperies. On adore chiner les objets du passé.

-Avec quelle matière /ou matériaux travaillez- vous?

Notre matière chérie reste le plumetis. 100% coton. Nous nous amusons à le travailler sur l’envers car on aime ce jeu de transparence  avec les points brodés. Nous souhaitions des couleurs assez douces et intemporelles et faciles d’entretien. On ne suit pas le rythme de la fast fashion, nous essayons donc que nos pièces puissent être portées hiver comme été. De JOUR comme de NUIT 😉 et de génération en génération.

Bien évidemment, nous glissons quelques pièces plus fortes comme des kimonos en laine pour les frileuses en hiver ou des caracos.

-Travaillez-vous avec des artisans?

Elise, étant basée à Cognac et moi à Londres, c’est une relation 2.0 au quotidien.

Créer un atelier « flottant » de couturières nous tenait à cœur. Donner la possibilité à des femmes de talent de travailler de chez elles et aussi avec Elise à {La Chambre 71bis} à Cognac. Notre showroom/atelier. Ces femmes participent à notre folle aventure entrepreneuriale. Elles peuvent ainsi réaliser des éditions limitées, des commandes spéciales.

On ne reste jamais seul, c’est important de partager, de mon côté, (Perrine) je travaille entourée d’autres femmes entrepreneurs.

-Pourquoi avoir choisi ce nom?

Ah, ah !  Mystère et boule de gomme 😉 On trouvait ça élégant un numéro de maison ou d’appartement surtout que nous sommes sur une histoire de vêtements à porter chez soi à l’origine. Le bis, parce que nous sommes 2 et ça sonne très français.

C’est aussi le numéro d’un appartement parisien caché dans un charmant quartier qui fait partie de notre histoire ;). Si vous trouvez la rue, 71bis vous offre des {GOURMETTES} !

-Comment imaginez-vous l’avenir?

Hum, hum. Voir notre équipe s’agrandir ! Plus on est de fou plus on rit ! Nous espérons que les générations futures porteront du 71bis qui appartenait à leur mère, grand-mère #méméavaitdugoût.

Nous souhaitons développer notre concept-store de la nuit, {La Chambre 71bis} qui est déjà établi à Cognac, quelque chose à Londres puis ailleurs….

Mais surtout avec 71bis, c’est continuer de tisser des liens avec nos adorables clientes. C’est tellement magique de recevoir leurs délicieux messages à la réception de leurs commandes. Surtout quand certaines traversent des moments difficiles si 71bis peut continuer d’offrir un peu de douceur et de légèreté à ces femmes, notre marque continuera de grandir.

https://www.71bis.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :