L’UNIVERS DE BINDI ATELIER

Deux belles -sœurs qui partagent la même passion pour les imprimés, et qui après avoir vécu aux quatre coins du monde rentrent en France. Des rencontres qui ne s’oublient pas, cela va transformer un rêve en une aventure entrepreneuriale, encore une jolie histoire vous ne trouvez pas?

Solène et Anne-Sophie répondent à mes questions aujourd’hui et vous allez voir de cette passion commune, elles en ont fait une force. Donnent des conseils, nous parlent de leur journée type et de ce binôme qui fonctionne plutôt bien!

-Racontez nous, qui êtes vous ?quel a été votre parcours avant ? Et avez vous toujours travaillé dans ce domaine toutes les deux?

Derrière Bindi Atelier se cachent Solène et Anne-Sophie, deux belles-sœurs, mamans comblées et globe-trotteuses. En effet, Solène a vécu 8 ans à l’étranger entre Hong Kong, Shanghai et New Delhi avant de poser ses valises à Lille, d’où est originaire son mari. Anne-Sophie vit depuis 10 ans avec sa petite famille à Abu Dhabi.

Après plusieurs années à travailler au sein d’agence de design et de cabinet de marketing pour des clients dans l’univers du luxe pour Solène et pour une marque de haute couture pour Anne-Sophie, nous avons eu envie de nous lancer dans l’aventure entrepreneuriale, un rêve d’indépendance qui nous germait en nous depuis déjà quelques temps et qui a pris tout son sens au fil des années d’expatriation et avec l’arrivée de nos petits choux.

-Comment est née l’idée de créer?

En Inde, véritable berceau du textile, Solène découvre ces sublimes motifs gais et colorés entièrement imprimés à la main avec des blocs de bois. Elle travaille au sein d’une ONG pour les femmes à New Delhi et encadre un centre de production de couture ce qui lui permet de tisser le précieux liens avec des artisans de qualité. En parallèle elle fourmille d’idées et se dit que l’occasion de créer ses propres tissus est trop belle.

Prenant appui sur la belle complicité qui nous liait depuis 10 ans, ainsi qu’une passion commune pour la décoration textile,  nous décidons de nous lancer : « Bindi Atelier » était né !

-Comment avez vous réussi à vous faire connaître ?

Nous essayons de développer une belle proximité avec nos clientes, qui après tout, sont nos meilleures ambassadrices  Nous aimons partager les coulisses de Bindi Atelier sur notre journal, et partager notre quotidien via notre compte Instagram. Les réseaux sociaux ont cet effet magique de décupler le bouche à oreille !

Nous commençons également à travailler avec des boutiques partenaires, ce qui nous permet de développer notre visibilité et notre notoriété.

Enfin, nous avons la chance de participer à de jolis évènements, comme Kids etc l’année dernière et l’hiver prochain, The Reunion à Paris récemment qui nous ont permis de rencontrer de nouvelles clientes et de faire connaître un peu plus notre marque. Nous allons également participer à des salons professionnels pour rencontrer de nouvelles boutiques.

-Quel est le secret pour que le Duo fonctionne?

Nous partageons la même passion pour les tissus, les imprimés et l’artisanat. C’est une des premières raisons qui nous a poussé à travailler ensemble. Nous avons également la même vision créative et la même exigence de qualité ; c’est essentiel. Nous travaillons depuis le début de l’aventure à distance (entre New Delhi, Lille et Abu Dhabi) cela est parfois contraignant mais nous en tirons plusieurs avantages : la semaine débute le dimanche pour Anne-Sophie et termine le vendredi soir pour Solène. Le décalage horaire peut également jouer en notre faveur, et Anne-Sophie bénéficie d’une relative proximité géographique avec notre atelier, ce qui nous permet d’être régulièrement sur place afin de suivre la production. Et au quotidien, Skype et Whatsapp sont nos meilleurs outils de travail, nous échangeons constamment sur tous les sujets qui nous passent par la tête.

-Comment nourrissez vous vos inspirations?

Notre inspiration provient principalement de nos voyages. Grâce à nos expatriations respectives, nous avons eu la chance de beaucoup voyager et de découvrir des motifs, des couleurs, des tissus, des architectures différentes qui nous donnent sans cesse de nouvelles idées. Et l’Inde est un pays absolument fascinant pour ses couleurs, ses matières, ses broderies et tous ces petits détails qui rendent un produit unique. En tant qu’amoureuses des tissus, ce pays est une véritable source d’inspiration.

-quelles matieres  utilisez-vous?

Tous nos articles sont imprimés à la main sur du coton. Nous travaillons différents types de coton : le voile de coton, léger, aérien, idéal par exemple pour nos pyjamas d’été ou nos Dohars (couvertures légères pour bébé). Nous utilisons des cotons un peu plus épais pour nos housses de coussin ou notre linge de table.

-Votre journée Type?

La journée débute par la lecture de nos emails, la revue des commandes, des requêtes sur les réseaux sociaux. Puis dès que nos enfants sont déposés à la crèche et à l’école, nous nous connectons immédiatement sur skype. Aucune journée ne se ressemble, mais nous essayons de nous organiser un peu mieux afin d’instaurer une certaine routine dans ces semaines à cent à l’heure : une journée, un thème (lundi : communication, mardi : commercial, etc…) Ce n’est pas facile à respecter car il y a toujours une urgence qui devient plus urgente que les autres, mais nous y travaillons ! Nos journées sont intenses car la sortie d’école arrive vite, mais souvent nous retravaillons une fois que les enfants sont couchés.

-Comment imaginez-vous l’avenir de la marque ?

Nous souhaitons continuer à développer la notoriété de Bindi Atelier à travers la reconnaissance de notre savoir-faire, de nos motifs uniques et de cette technique d’impression ancestrale. Nous allons élargir notre réseau de boutiques partenaires en France et à l’étranger, et travailler sur des pièces exclusives à la fois pour nos revendeurs et pour nos clients directs. Nous voulons proposer des collections plus régulières, toujours en petites séries, afin de proposer des nouveautés plus souvent.

– un conseil pour celles qui souhaitent se lancer?

Pour celles qui sont en couple : discuter de votre projet avec votre conjoint, lui faire prendre conscience de l’investissement et de la disponibilité que cela demande. Il faut que cela soit assumé des deux côtés. Et pour les mamans, tenter d’avoir une organisation en béton (en tout cas avec les enfants !) Nous avons essayé de travailler avec nos jeunes enfants, sans mode de garde, c’est impossible. Il est important de délimiter dans la mesure du possible, les journées dédiées au travail et les moments passés en famille. Et enfin s’entourer, parler de son projet, ne pas hésiter à se faire conseiller ou demander l’avis d’experts ou tout simplement de proches.

Merci à toutes les deux 💕

https://www.bindiatelier.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :