L’UNIVERS DE MINUIT SUR TERRE

Je suis hyper heureuse de partager avec vous mon dernier rendez-vous de la semaine.En effet, au vu des statistiques de ce site, je constate que vous appréciez venir à la rencontre des créateurs et ça me fait chaud au cœur.

Aujourd’hui, nous rencontrons Marie Viard-Klein, qui en plus de proposer des chaussures toutes stylées les unes que les autres, a aussi la particularité d’être totalement respectueuse de l’environnement et des animaux.

Sa marque MINUIT SUR TERRE a pour objectif de rendre le véganisme glamour en n’utilisant aucune matière animale. Comment? Pourquoi? Je vous laisse avec Marie qui va nous raconter sa belle aventure pour en arriver là et nous présenter ses collections à des prix doux tout en respectant la planète!

-Qui es tu ? Quel est ton parcours?

Je m’appelle Marie Viard-Klein et je suis la fondatrice de la marque de chaussures véganes Minuit Sur Terre. J’ai commencé à travailler sur ce projet en Novembre 2016, et en mars 2017 nous lancions une campagne de crowdfunding qui nous a permis de récolter près de 40000€ et de financer une partie de la première collection.

J’étais encore étudiante (double diplôme entre Sciences po Bordeaux en gestion des entreprises et l’IAE en marketing) et j’ai pu grâce au statut étudiant-entrepreneur remplacer mon stage de fin d’étude par la création de la marque. Je suis donc à temps plein sur ce projet depuis Janvier 2017.

– D’où vient cette idée?

Je suis végane depuis plusieurs années, et quand est venu le moment de remplacer mes chaussures en cuir, j’ai cherché sur internet des marques de chaussures véganes : même s’il y avait du choix et que les chaussures paraissaient de bonne qualité, je n’ai été séduite par aucun modèle, et je déplorais le prix très élevé et le manque de féminité des marques existantes… L’autre solution était d’acheter des chaussures sans cuir de grandes marques de la fast fashion à la qualité aléatoire et à l’éthique plus que douteuse. Comme aucune de ces options ne me convenait, je me suis dit : pourquoi pas me lancer ? et c’est ainsi que Minuit Sur Terre est né 🙂

-Pourquoi sans cuir?

D’abord, parce que le cuir, c’est la peau d’un animal, et que je ne voulais plus sacrifier des vies pour me chausser. Souvent, on pense que le cuir n’est qu’un déchet de l’industrie de la viande, et qu’une fois l’animal tué pour être mangé, autant récupéré sa peau. Mais l’industrie de la viande et du cuir sont bien séparées, et chaque année plus d’un milliard d’animaux sont élevés et tués uniquement pour leur peau.

Le tannage au chrome du cuir a aussi des conséquences désastreuses sur l’environnement (déchets toxiques reversés dans les rivières) et sur la santé des travailleurs dans les tanneries, confrontés quotidiennement aux produits chimiques très néfastes.

Aujourd’hui, on peut trouver des matières synthétiques ou naturelles d’aussi bonne qualité que le cuir, et avec la même résistance au temps. Il y a beaucoup d’a priori sur ces matières car le cuir est toujours vu par beaucoup comme gage de qualité, mais c’est loin d’être le cas (il y a des cuir très qualitatifs, et d’autres… beaucoup moins !).

-As tu eu des difficultés à mettre en place ton projet?

J’ai eu de la chance, et tout s’est déroulé (presque !) sans accrocs. Le seul souci a été de convaincre les banques de nous prêter l’argent qu’il manquait pour financer la première collection. Car même avec le crowdfunding, ça ne suffisait pas !

J’ai fait un prêt étudiant de mon côté pour financer les premières dépenses, mais n’ayant aucun apport (le crowdfunding étant considéré comme du chiffre d’affaire) ça a été un peu compliqué de trouver un banquier conciliant.

Mais j’ai été bien entourée dès le départ : j’étais à l’incubateur de l’université de bordeaux et j’ai ensuite intégré la pépinière d’entreprise de Darwin où j’ai un vrai suivi de mon activité et des rendez-vous avec des professionnels en fonction de mes besoins.

-Es tu seule dans l’aventure ?

D’un point de vue officiel, oui ! Mais j’ai embarqué toute ma famille avec moi quand je me suis lancée : ma soeur m’a aidé à faire les premiers dessins, ma maman s’occupait de la logistique jusqu’en février dernier (on a désormais un entrepôt qui gère tout, quand on était à 30 colis par jour pendant la période de Noël elle en eu marre 😉 ), c’est toujours mon chéri qui fait les photos (il s’est trouvé une vraie passion !), ma soeur ou ma belle-mère qui font les illustrations pour nos cartes de remerciement…

J’ai aussi une stagiaire avec moi qui m’aide sur partie communication/marketing car je n’arrive pas à tout faire toute seule !

– c’est fabriqué où exactement?

Tout est fabriqué au Portugal à côté de Porto, dans de petites usines où une grande partie du travail est encore faite à la main.

Les matières viennent d’Italie et sont fabriquées à partir de matières premières qui proviennent de l’UE.

– Pourquoi ce nom MINUIT SUR TERRE?

C’est une référence à Cendrillon… car c’est la preuve qu’une paire de chaussures peut changer une vie ! Notre objectif, c’est de changer beaucoup de vies grâce à nos chaussures !

– As tu une anecdote rigolote à nous raconter ?

Notre mannequin des deux dernières collection est à la base stagiaire en marketing chez Minuit Sur Terre 😉

– As tu des conseils à donner à des jeunes créatrices qui veulent se lancer?

Foncez, et donnez vous les moyens de réussir ! Il ne faut pas hésiter si l’idée et l’envie sont la.

Confrontez le plus vite possible votre idée au le marché. Ce n’est pas nécessaire de passer 2 ans à développer un produit, à en parler après deux ans de travail et se rendre compte à ce moment que ça n’intéresse personne.

Soignez votre communauté, ouvrez vos réseaux sociaux au plus vite afin de montrer les coulisses et les différentes étapes de création de la marque, afin d’avoir déjà des potentielles clientes quand le produit sera prêt !

N’ayez pas peur d’apprendre par vous même, faites avec les moyens du bord plutôt que de dépenser de gros budgets dans des choses non essentielles.

-Comment vois tu l’avenir de Minuit sur Terre?

Pour le moment, nous ne faisons que des chaussures pour femme, mais une capsule homme arrive en Septembre ! Nous avons aussi une gamme de maroquinerie qui arrive pour Noël.

Je n’ai pas une ambition démesurée et je pense que Minuit Sur Terre restera une « petite » marque, c’est la seule façon d’être sure que mes valeurs soient respectées 🙂

Un grand merci à Marie pour cet entretien intéressant qui je dois dire donne à réfléchir sur notre façon de consommer.

A très vite❤️

https://minuitsurterre.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :